Exposition Jean-Paul Goude

février 29, 2012 Commentaires fermés sur Exposition Jean-Paul Goude

Les quatre classes de la section Communication graphique et visuelle du lycée Saint-Vincent-de-Paul, se sont rendues à Paris pour des visites d’expositions consacrées à l’actualité graphique et l’histoire de l’art sur plusieurs sites avec des parcours différenciés : au musée des Arts Décoratifs, et de la publicité ; au Louvre, à la galerie Anatome, et le lieu du Design.

Quelques expositions remarquables au programme de cette journée :

Rétrospective very Goude !
Première exposition rétrospective de Jean-Paul Goude à Paris
Découverte à travers dessins, objets, images photographiées ou filmées 40 années du parcours professionnel de cet artiste-précurseur, manipulateur d’images, tour à tour illustrateur, directeur artistique, photographe, qui travaillé aussi bien pour la presse, la musique que la publicité.
Accueillis dans la grande nef de l’exposition par l’une des valseuses qui firentsensation lors du Bicentenaire, les élèves ont pris le temps d’étudier et d’admirer les images de la création, de la construction et du déroulement du défilédu Bicentenaire de la Révolution Française. Autour de la locomotive qui ouvrait le défiléde 1989 imaginé par ce brillant « faiseurs d’images », les lycéens ont retrouvé des images familières de campagnes de communications de grandes marques commerciales,  des chefs d’œuvre de la publicité  qui désormais ont pris place au musée.

La recette du bonheur
Au musée de la publicité, autre  exposition monographique des travaux graphiques de Stefan Sagmeister, qui “affiche”son goût de l’objet matériel, de l’écriture manuscrite et des messages à décoder. Des réalisations liées à la commande dans les contextes divers de création (culturel, commercial, ou personnel). Chaque projet  raconte une histoire : celle de sa fabrication, et celle de son auteur. Le parcours de l’exposition est ainsi jalonné d’anecdotes à la première personne se rapportant aux réalisations : d’où est venue l’idée, quels ont été les obstacles, les solutions… Plusieurs videos rendent compte de sa démarche, il s’agit pour Sagmeister de trouver, avec sa sensibilité individuelle, une solution heureuse. Humour et provocation font ressurgir des pratiques  artistiques des années 70 : performance, happening, land art, installation… pour ouvrir de nouveaux horizons à la pratique du design graphique.

Trafik de signe
A la galerie Anatome, était présentée une sélection des créations du collectif Trafik qui regroupe graphistes, typographes, programmateurs et scénographes.L’espace de la galerie accueille une installation, baptisée 
« 72/180° »,un dispositif qui met en scène une bataille architecturale entre la lumière et le son. L’oeuvre artistique, point de départ récurrent de leur écriture, s’appuie sur le public pour expérimenter des dialogues que le studio applique plus tard à des commandes bien réelles. A l’étage, documents imprimés et écrans de projection servent de supports à cette rétrospective qui revient sur les 14 ans d’existence du groupe. Du papier au pixel, du projet à la réalisation, Trafikcultive un graphisme participatif, avec de plus en plus de résonance.

N’appelez pas les pompiers
Au musée des Arts décoratifs, au 5e étage, c’est une visite pour une carte blanche donnée au designer Maarten Bas pour sa première exposition dans un musée de la capitale. Il crée un univers comparable à celui des cabinets de curiosités du XVIe siècle. Diplômé de la design Academy d’Eindowen, Baas se spécialise très rapidement dans la création de meubles fantaisistes. Parmi ses pièces maitresses on retrouve des fauteuils ou autres fournitures entièrement carbonisés. Une destruction qui est le point de départ de son processus de création.

Comments are closed.