Soirée théâtre pour la classe de Terminale MACV

novembre 30, 2019 Commentaires fermés sur Soirée théâtre pour la classe de Terminale MACV

« Comme une spaghetti qui danse dans l’eau.

Jeudi 13 Novembre, les élèves de la classe de Terminale Métiers d’Art option Communication Graphique du groupe scolaire Saint Vincent ont assisté au théâtre des Bains-Douches du Havre à la première représentation de la pièce créée par la Compagnie Madame Phénomène : « Comme une spaghetti qui danse dans l’eau».

Les lycéens et leurs professeurs accompagnateurs ont découvert avec amusement les choix originaux des comédiens, qui avant le spectacle, plaçaient les spectateurs dans la salle ou sur scène et donnaient à chacun et chacune une nouvelle identité le temps de la pièce…

Les élèves avaient été sensibilisés à cette création théâtrale qui aborde la question des préjugés dans la société française dès l’année dernière, lorsqu’ils avaient accueilli dans leur établissement Emilie LEREDDE et Rémi DESSENOIX pour la présentation de leur projet.

La découverte du spectacle créé à partir de témoignages réunis par les comédiens a beaucoup plu aux lycéens, confrontés parfois de façon abrupte à des propos dans la pièce qui évoquaient les difficultés du vivre ensemble aujourd’hui, à travers des questions comme la souffrance animale, l’homoparentalité, le discours de l’Eglise, le vieillissement de la société, les cicatrices de la décolonisation, la prise en compte du handicap, la radicalisation islamiste….

Les élèves ont retenu les contradictions de notre société, où se sont développés l’égoïsme, l’intolérance et même l’inacceptable discours de haine de l’intégrisme religieux. Professeurs et lycéens ont beaucoup apprécié le jeu des acteurs qui incarnaient plusieurs rôles, réussissant en quelques secondes à devenir un autre personnage par un changement de phrasé, d’attitude et de coiffure (bonnet, casquette…).  Les lycéens ont souligné la qualité du travail de mise en lumière et de mise en scène de la pièce qui utilisent les ressorts de la comédie pour aborder la difficile question des croyances, des partis pris et des opinions préconçues souvent imposée par le milieu social et l’époque.

Comments are closed.